Une partie du débat a porté sur l'encadrement des entreprises d'assistance en matière de revente des propriétés qui ne sont pas encadrées par la Loi sur le courtage immobilier. Il s'agit d'entreprises comme DuPropio, dont la publicité « Bye-bye la commission » diffusée pendant la populaire émission de fin d'année a marqué les esprits. L'Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ), en friction avec DuProprio depuis qu'elle existe, figure parmi les organisateurs du débat.
Choisie par Qualité Habitation comme l’une des plus belles maisons du Québec l’Actuel est idéale pour les gens qui aiment recevoir ou se retrouver en famille. Son rez-de-chaussée à aire ouverte offre une cuisine avec un coin bistro. À l’étage, il y a deux chambres avec de grands garde-robes, une salle de bain ainsi qu’une salle de lavage. Sans oublier sa grande salle de séjour qui vous surprendra. Le design unique de ce modèle vous charmera à coup sûr!
Les trois autres partis ont reconnu que les consommateurs étaient confus. Mario Laframboise, député sortant de Blainville pour la Coalition avenir Québec (CAQ), se contenterait d'obliger les entreprises d'assistance en matière de revente à divulguer, dans un contrat et dans leur publicité, que leurs services ne sont pas couverts par la Loi sur le courtage immobilier. Quant à la ministre responsable de la protection des consommateurs et de l'habitation, Lise Thériault, du Parti libéral du Québec (PLQ), elle dit vouloir s'assurer que le consommateur sache qu'il ne profite pas des mêmes protections selon qu'il fait affaire avec un courtier ou avec DuProprio.
F. Audet Construction propose actuellement de beaux projets de développement de jumelés et de maisons unifamiliales en plein cœur de Stoneham. Plusieurs unités de jumelé sont actuellement disponibles. Une nouvelle phase de construction a aussi récemment commencé, toujours dans un secteur naturel boisé, à proximité d'une foule de services et d'activités extérieures. Consultez le site ou contactez notre équipe pour voir les beaux modèles disponibles et connaître leurs caractéristiques.

Une partie du débat a porté sur l'encadrement des entreprises d'assistance en matière de revente des propriétés qui ne sont pas encadrées par la Loi sur le courtage immobilier. Il s'agit d'entreprises comme DuPropio, dont la publicité « Bye-bye la commission » diffusée pendant la populaire émission de fin d'année a marqué les esprits. L'Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ), en friction avec DuProprio depuis qu'elle existe, figure parmi les organisateurs du débat.


Les trois autres partis ont reconnu que les consommateurs étaient confus. Mario Laframboise, député sortant de Blainville pour la Coalition avenir Québec (CAQ), se contenterait d'obliger les entreprises d'assistance en matière de revente à divulguer, dans un contrat et dans leur publicité, que leurs services ne sont pas couverts par la Loi sur le courtage immobilier. Quant à la ministre responsable de la protection des consommateurs et de l'habitation, Lise Thériault, du Parti libéral du Québec (PLQ), elle dit vouloir s'assurer que le consommateur sache qu'il ne profite pas des mêmes protections selon qu'il fait affaire avec un courtier ou avec DuProprio.
En continuant de naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies de Figaro Immo et de tiers, ainsi que d'autres technologies similaires, pour améliorer votre expérience de navigation, vous proposer des contenus en lien avec votre recherche immobilière, des publicités adaptée à vos centres d'intérêts, partager des contenus sur des réseaux sociaux et analyser le trafic. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment.

Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.
×